Normandie: Sous cocaïne il frappe sa mère, se suspend dans le vide et finit en arrêt cardiaque

Appelée de toute urgence dans un appartement au Havre en Seine-Maritime, la police locale interpelle un homme qui a frappé sa mère et s’est suspendu dans le vide au bout d’un radiateur.

Il se suspend dans le vide

Dans la nuit du 12 septembre 2018, les policiers du Havre en Seine-Maritime ont dû intervenir à un domicile pour des cas de violences. La situation met en effet en scène un homme sous cocaïne qui a frappé sa mère. À l’arrivée des policiers, il se réfugie sur le toit de l’immeuble en emportant avec lui un radiateur arraché dans sa chambre.

Sur ces traces, les policiers le retrouvent suspendu à la cage d’escalier au 5e étage dans le vide, alors qu’il se retenait à la force de ses bras. Après avoir engagé une discussion avec lui, les pompiers arrivent à le convaincre de remonter sur le toit de l’immeuble. Il est ensuite mis aux arrêts.

Il fait un arrêt cardiaque

Aussitôt interpellé, le prévenu est embarqué dans le véhicule de la police pour être conduit au commissariat. La police fait état de propos incohérents qui, il semblerait, étaient des tentatives de défense.

Il était donc transféré au poste de police lorsqu’il a dans un premier temps perdu connaissance. Le véhicule est immédiatement immobilisé et les policiers le sortent du véhicule pour lui prodiguer les premiers soins.

Les premières constatations font état d’un arrêt cardiaque. En attendant l’arrivée des infirmiers du SAMU, les officiers sur place lui font 3 massages cardiaques qui permettent à l’homme de 44 ans de reprendre connaissance.

Sous emprise de drogue

Alors qu’il reprend conscience, le prévenu avoue aux médecins et aux policiers qu’il a consommé de la cocaïne plus tôt, à raison d’un milligramme en injection. Il serait également adepte de l’autotransfusion sanguine dans le but d’accroître ses performances physiques.

Pour cela, il se faisait un prélèvement sanguin et conservait le sang au congélateur pendant plusieurs jours après l’avoir mis sous vide. Cette méthode, très utilisée dans l’univers sportif, a pour avantage d’accroître la quantité de globules rouges et donc l’apport d’oxygène aux muscles et aux organes.

L’homme est alors conduit à l’hôpital pour être mis en observation.

Source

 

Lire aussi : Notre article sur l’avion Breitling

Separator image Publié dans Autres.