Le Normandy Tank Museum – A10 Airfield

Le NORMANDY TANK MUSEUM – A10 AIRFIELD est l’un des grands musées de Normandie avec 3000 m² de hall d’exposition, plus de quarante véhicules exposés, des avions, des milliers d’objets de la seconde guerre mondiale, une piste d’aviation et cinq hectares de terrain permettant des démonstrations dynamiques.

En évoquant l’histoire de la bataille de Normandie au travers d’une muséographie inédite recentrée sur les chars et l’aviation, le NORMANDY TANK MUSEUM s’est donné pour mission d’honorer le courage et le sacrifice de cette génération d’hommes et de femmes qui s’est trouvée engagée dans la guerre, afin d’aider les plus jeunes à mieux comprendre ce qu’est : « le prix ultime de la liberté » !

« Guerre de mouvement sur de vastes espaces, la Deuxième Guerre mondiale a été une guerre du moteur »
(Yves Durand, Histoire de la Deuxième Guerre mondiale, Éditions complexes,‎ 1997, p. 195).

La visite du NORMANDY TANK MUSEUM, est basée sur trois axes de découverte : l’Histoire, les évolutions techniques, ainsi que l’aspect humain et social du conflit, le tout facilitant la compréhension des batailles et le chemin accompli pour la libération de l’Europe. L’Histoire est relatée, notamment, au travers des deux plus illustres Officiers et unités de Cavalerie que sont, la 2ème Division Blindée du Maréchal LECLERC de la 3ème Armée du Général PATTON (deux fondateurs de la cavalerie moderne, ayant laissé leur nom à deux des chars de combats les plus performants de notre époque). Mais, la seconde guerre mondiale est aussi caractérisée par l’investissement, les efforts, l’engagement et le sacrifice humain pour la victoire. Le travail incroyable des femmes dans la production industrielle de matériels et véhicules de guerre. Le dévouement des infirmières dans un conflit destructeur. Il faut ajouter que la progression sur les théâtres d’opérations et leur géographie spécifique va engendrer des progrès mécaniques et techniques incroyables pendant toute la durée de la seconde guerre mondiale. De nombreuses évolutions sont encore utilisées de nos jours : boîte automatique, turbo, injection directe, climatisation … Autant d’avancées techniques qui modifièrent la tournure du conflit et des décennies de production dans l’industrie automobile, mais aussi, dans bien d’autres secteurs industriels touchant la vie des gens comme l’électroménager, l’agro-alimentaire, les ondes, … , avec une application de tous les jours.

Immédiatement après avoir passé la porte d’entrée, le visiteur se trouve catapulté dans l’histoire par la masse de matériels et d’équipements d’époque en parfait état. Il peut ainsi participer à un véritable voyage dans le temps et littéralement plonger au cœur de l’action ! Les véhicules présentés donnant l’impression toute particulière qu’ils viennent à peine de s’arrêter, l’émotion est présente tout au long de la visite ! La vue et l’odeur du matériel bouleversent les sensations ! Le Char restant l’élément palpable de cette visite, qui recentre l’objet dans l’Histoire.

Le cœur de l’exposition du NORMANDY TANK MUSEUM concerne la technologie développée pour les chars de combat. En effet, la conception d’un char oscille entre deux tendances : la puissance de feu et la protection. Autrement dit, il s’agit ici de l’éternel combat du glaive et du bouclier !

Le visiteur peut ainsi constater, combien l’accroissement constant de l’épaisseur du blindage a sans cesse été contrebalancé par le développement de canons et d’obus plus puissants, ainsi que de moteurs et de châssis plus performants pour accroître la mobilité et la maniabilité des chars.

Tout au long du parcours muséographique, le visiteur peut également assister au développement de la « Logistique » dans l’armée américaine.  Il peut découvrir les nombreux camions, Jeeps et motos de l’US Army. Le transport motorisé des troupes et du matériel est une constante dans celle-ci, tandis que du côté allemand, les chevaux sont encore très présents, même à la fin de la Deuxième Guerre mondiale. En ce sens, le 6 juin 1944, la division blindée américaine est entièrement motorisée et c’est environ 200 000 véhicules Alliés de toutes sortes, qui vont débarquer en Normandie !

Enfin, le visiteur peut aussi découvrir des avions et ainsi mieux comprendre les raisons de la maîtrise de l’espace aérien par les Alliés. Il appréhende la technologie et les techniques employées sur les théâtres d’opérations, notamment, avec les unités et les appareils basés sur l’A10 Airfield, premier aérodrome historique ré-ouvert, depuis 1944.

Aujourd’hui, le Normandy Tank Museum – A10 Airfield s’intègre plus que jamais au parcours touristique existant en complétant les sites de mémoire présents sur deux thèmes qui n’étaient pas véritablement abordés jusqu’ici : l’aviation et les blindés au travers de l’opération COBRA.

Sur les routes du débarquement, ce musée est à coup sur à visiter.

Facile d’accès, on ne peut pas le manquer, il est visible directement depuis la N13, la piste d’aviation historique du A10 Airfield ayant été réaménagée par le musée.

Les fondateurs

Les fondateurs du musée Normandy Tank Museum
Ouvert en juin 2013 par un père (Patrick Nerrant) et ses deux fils (Stéphane et Olivier Nerrant), ce musée familial est l’aboutissement de 35 ans de collection.

 

  • Patrick NERRANT, tout premier collectionneur à exposer et présenter des chars dans le cadre de commémorations, il a commencé à collectionner les véhicules et blindés de la seconde guerre mondiale dans les années 80. Passionné et spécialiste des tanks, il a restauré avec ses fils plus d’une vingtaine de modèles différents.
    Depuis longtemps, il collabore à de nombreux reportages nationaux et internationaux, ainsi qu’a des tournages de films ou de documentaires historiques.
    Dans le cadre de ses voyages durant toutes ses années, il a acquis une incroyable collection de blindés.
    Désormais, il souhaite faire partager sa passion dans le cadre du centre historique et technique que constitue le Normandy Tank Museum.
  • STÉPHANE NERRANT, passionné par l’Histoire et les véhicules de la seconde guerre mondiale. Il est également le responsable juridique de la F.P.V.A., l’une des fédérations les plus actives dans la défense de la sauvegarde du Patrimoine Historique et Technique Français, ainsi qu’administrateur de la F.F.V.E.
  • Olivier NERRANT, passionné de mécanique et d’aéronautique, il possède également une collection exceptionnelle de motos Harley Davidson. Il a acquis une renommée internationale pour la qualité et le détail de ses restaurations. Pilote et instructeur, il est également un conseiller technique incontournable pour l’entretien et la remise en état des matériels du musée.